Château LAFAURIE-PEYRAGUEY



               
    Si le château Peyraguey fut construit au XIII° siècle sous la forme d'une forteresse médiévale, c'est qu'à cette époque le Sauternais devait être d'un grand intérêt sur le plan militaire.
    Situé sur la commune de Sauternes, distant d'à peine un kilomètre de celui d'Yquem, on accède à ce château par un porche en plein cintre qui donne sur une cour intérieure dominée par un donjon rectangulaire.

    Au centre des murailles s'élève le corps de logis, qui fut reconstruit au XVII° siècle par M. de Pichard, Grand Magistrat et Président du Parlement de Bordeaux.
    Cousin des Ségur, M. de Pichard fut guillotiné sous la Terreur en 1794 et le vignoble fut vendu comme bien national à M. Lafaurie.
    Viticulteur expérimenté, M. Lafaurie sut amener le Château Peyraguey à l'une des plus belles places en 1855.
Autrefois, le cru porta le nom de Pichard-Lafaurie et fut le vin de prédilection du Roi Alphonse XII d'Espagne.
    En 1864, la veuve Lafaurie céda la propriété à M. Saint-Rieul-Dupouy, écrivain et journaliste.
    Le Comte Duchatel, ministre de l'intérieur sous Louis-Philippe et propriétaire du Château Lagrange (Saint-Julien) en fait l'acquisition. Le 26 Juin 1879, ses ayant-droits étant déshérités, le domaine devint la propriété de Messieurs Farinel et Grédy.
    La même année, ces derniers étendent leur domaine en faisant l'acquisition du Château Barrail-Peyraguey, mais ils cèdent la partie la plus élevée du vignoble à M. Grillon, devenu propriétaire du Château Haut-Peyraguey.
    En 1913, le Château est racheté par Désiré Cordier et en 1980, le vignoble est encore agrandit des 4,5 hectares jusque là enclavés dans le Château d'Arche sous le nom de Vimeney. La superficie du vignoble atteint ainsi les 20 hectares, répartis en deux parcelles.
    Le domaine produit en deuxième vin :
- le Château Vimeney
le Brut de Lafaurie, un bordeaux blanc sec.
    Il n'y a pas eu de millésime classé en: 1956-1958-1960-1963 -1965-1968 et 1974.    















Cette étiquette ne date pas de 1893. elle a été rééditée après 1937, date de l'apparition de la nomination appellation contrôlée. Il en est de même pour la 1900 ci-dessous:



































Comme pour l'étiquette de 1893 cette étiquette a été rééditée après 1937.







































Cette étiquette de 1947 est une étiquette export.

































Désolé pour l'état de cette étiquette mais je n'ai pas mieux...






































Je ne possède pas les étiquettes suivantes:











L'étiquette suivante n'est bien sûr pas finie:




23/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres