Clos HAUT-PEYRAGUEY



    L'histoire de ce vignoble , dont la création remonte au XIII° siècle et qui culmine à 72 mètres d'altitude sur la partie la plus élevée de Bommes, se confond avec celle du Château Peyraguey jusqu'en 1879, date à laquelle les propriétaires Farinel et Grédy vendirent la partie la plus élevée du vignoble.
    Monsieur Grillon, un pharmacien parisien, qui était déjà propriétaire du Château de Veyres à Preignac, fait l'acquisition de deux parcelles totalisant 15 hectares, qui s'appelleront Clos Haut-Peyraguey sans perdre bénéfice du rang de premier cru classé.
    La première de ces parcelles, dont la superficie est de 9 hectares, est contiguë à Rayne-Vigneau .
    La seconde, de 6 hectares, prolonge le vignoble d'Yquem.

    En 1914 et en association avec Fernand Ginestet, Eugène Garbay devient copropriétaire. Il fera donation de ses parts à se petits-fils, Pierre et Bernard Pauly en 1921.
 
Quant à Fernad Ginestet, il cède sa participation en 1937 à la Société Familiale des Héritiers Garbay.
    Depuis 1969, Jacques Pauly, authentique vigneron, dirige avec compétence ce vignoble, En 2003, c'est Martine Langlais-Pauly, leur fille, qui reprend le flambeau.
    Un deuxième vin le Château Haut-Bommes est vinifié.
    Il n'y a pas eu de millésime déclassé.





 

Clos 1895.jpg








Cette étiquette est bien évidemment une étiquette éditée il y a quelques années seulement (et pas en 1924).


















Le millésime de cette étiquette de 1945 n'est pas d'origine.












Je ne possède pas l'étiquette suivante:




24/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres