Château LA TOUR BLANCHE



    Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le nom "La Tour Blanche" n'a rien à voir avec la forme de l'étiquette qui épouse celle d'une tour trapue, constituée de pierres blanches.
    En fait, Jean Saint-Marc de Latourblanche semble être l'origine du nom de ce Château. Il fut trésorier général sous le règne de Louis XVI et mourut à Bommes en 1784.
    Lors de son classement en 1855, ce domaine appartenait à un riche marchand nommé Focke. Ce dernier décéda peu après à sa veuve céda la propriété à Messieurs Merman, Capdeville et Maître. En 1860, ces derniers revendirent La Tour Blanche à Daniel Osiris Iffla, financier, entrepreneur et mécène. En avance sur son temps, il réalisa de nombreux travaux en collaboration avec Pasteur ainsi que le célèbre �nologue bordelais Ulysse Gayon. Il décéda en 1907 en léguant à l'État Français sa propriété sous deux conditions : primo, que son nom soit maintenu sur l'étiquette et secundo, qu'une école de viticulture et d'�nologie dispensant un enseignement pratique, populaire et gratuit, soit construite sur ce domaine.
    L'Etat étant devenu propriétaire, ses v�ux furent réalisés en 1909 et le domaine fut exploité en fermage jusqu'en 1925. A partie de cette date et jusqu'en 1936, la Société D. Cordier en assura l'exploitation en métayage. Il s'agit probablement là d'un mode unique de gestion d'un domaine de l'Etat. 
    De 1936 à 1954, on en revint au système de fermage. Depuis lors, le domaine est géré directement par un ingénieur du Ministère de l'Industrie. Ce dernier doit également veiller à ce que les viticulteurs de la région puissent trouver auprès de l'école des informations techniques et pratiques devant leur permettre d'améliorer leur production. De plus,le domaine doit pouvoir initier  les élèves-stagiaires aux travaux du vignoble et à la vinification. Ces diverses activités ne peuvent qu'influencer favorablement l'amélioration de la qualité et à aider à maintenir la réputation du Château La Tour Blanche.
    Sur les 64 hectares que compte le domaine, 27,5 sont plantés de vignes blanches et le reste est consacré à des plantations de vignes rouges, de pins et de peupliers.
    Il n'y a pas eu de millésime du Château la Tour Blanche en 1992,1993 et 2000.
    Le domaine propose en deuxièmes vins:
-Mademoiselle de Saint-Marc(Sauternes)
-Le Sec de La Tour Blanche(Bordeaux sec dont la totalité est exportée vers les Etats-Unis)
-Osiris(Bordeaux blanc dont la majeure partie est commercialisée en Belgique). Ceci est une maquette d'étiquette:

  

















Ceci est une maquette d'étiquette:
































































































Je ne possède pas les étiquettes suivantes:











Tour Blanche Archos.jpg



15/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres